WILLIAM EMMANUEL

La campagne présidentielle qui s’achève aura été la pire de l’histoire de la Vème République : rythmée par les affaires, elle n’a pas permis de débattre des sujets de fond ; pire, elle a montré que la classe politique était déconnectée de la réalité. Le scrutin des 23 avril et 7 mai risque donc d’aboutir à une crise de régime.

EVENEMENTS

Malgré sa distinction du vote nul depuis 2014, le vote blanc n'est toujours pas pris en compte lors des suffrages exprimés.

La Marche pour la science a mobilisé des chercheurs qui s'inquiètent des coupes budgétaires envisagées par Trump.

Washington menace de surtaxer les importations ou d'imposer des quotas. Parmi les pays ciblés : le Canada, le Brésil, le Mexique et la Corée du sud.

Alors que des manifestations anti-Maduro ont lieu depuis trois semaines, plusieurs magasins ont été saccagés dans un quartier au sud-ouest de Caracas.

A la veille du premier tour de l'élection présidentielle, retour sur une campagne qui n'a ressemblé à aucune autre et où les rebondissements n'ont pas manqué.

Karim Cheurfi, "tueur de flics" compulsif de 39 ans, a semé derrière lui nombre d'indices avant d'assassiner avec sang-froid un gardien de la paix.

Un accord a été signé entre le collectif "Pou la Gwiyann dékolé" (Pour que la Guyane décolle), les socioprofessionnels, les élus et l'Etat.

Le Front national a désormais fait de la récupération politique une technique de communication massive pour attirer des électeurs.

NOS CONTRIBUTEURS

Solon

Depuis son entrée en fonction, Donald Trump a été présenté comme un isolationniste peu soucieux des questions internationales. Sa décision de bombarder une base aérienne syrienne après une nouvelle attaque chimique attribuée au régime de Bachar el-Assad, montre qu’il n’a sans doute pas une grande latitude face aux faucons du Parti républicain, à qui il doit donner des gages.

Solon

Si 2016 a été riche en surprises, avec en particulier le Brexit au Royaume-Uni puis la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle aux Etats-Unis, 2017 sera une année beaucoup plus dangereuse, notamment pour l’Europe. La situation n’a jamais été aussi instable, en particulier sur le plan sécuritaire. En moins de deux ans, les terroristes islamistes ont frappé en France, en Belgique et, à la veille de Noël, en Allemagne.

Hervé Juvin

Qui gouverne ? C’est le désir qui gouverne, sous l’égide de la croissance et du crédit, qui permettent d’avoir aujourd’hui ce que nous produirons demain. C’est le désir qui gouverne, et les élus de tous bords l’ont bien compris. De Paris plage en Nuit blanche et de Gay Pride en libérations obligatoires, tous s’appliquent à nourrir, animer, ranimer le désir !

Solon

L’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a surpris tout le monde ou presque. Cet homme ayant un discours ouvertement raciste, sexiste et hostile au processus démocratique est-il dangereux ? Il l’est sans aucun doute mais les plus dangereux sont les dirigeants du Parti républicain, qui rêvent de revanche dès la sortie de Barack Obama, un Noir dont ils n’ont jamais accepté l’élection en 2008.

Solon

Les dirigeants politiques français ont souvent tendance à regarder les Etats-Unis comme ils voudraient qu’ils soient et non comme ce pays est réellement. On en a une parfaite illustration avec les primaires en vue de l’élection présidentielle de novembre prochain. Ce n’est pas en se berçant d’illusions qu’on gère les relations internationales.

Solon

Les attentats du 13 novembre à Paris ont provoqué une prise de conscience chez les dirigeants occidentaux sur la nécessité absolue de « détruire » le groupe djihadiste Daech. Mais peut-on venir à bout du terrorisme islamiste sans une stabilisation du Moyen Orient et ne doit-on pas changer radicalement d’alliances dans la région ?